Articles de la catégorie ‘Non classé’

PostHeaderIcon Quand création et intergénération riment

 » Je ne pensais pas être capable de réaliser encore de si belles choses », s’étonnait Madeleine VAN DYCK, l’une des participantes, tout en regardant l’œuvre achevée.
Dans le cadre d’un projet intergénérationnel, un partenariat a été réalisé pendant les vacances, entre la MARPA de Colombey-les-Belles et le Centre de loisirs de Saulxures-les-Vannes, afin de réaliser le blason du village en mosaïque, mêlant enfants et séniors. Laure GARNIER, ergothérapeute à la MARPA à l’initiative de cette action, a donc conduit durant quatre matinées 3 à 4 résidents de la MARPA au Centre de loisirs. De son côté, Emmanuel ROUSSEAU, Directeur de la structure, y accompagnait quatre enfants.
Petites mains rapides, et mains ridées mais précises disposaient à tour de rôle un petit morceau de ce puzzle géant. Un véritable travail d’équipe. Ainsi, autour de la même table, le travail prenait forme dans une atmosphère très calme, comme si le temps s’arrêtait durant quelques heures. Ce spectacle émouvant semblait raconter l’histoire du blason, façonnée à chaque morceau de verre déposé. Rappelons que celui-ci a été réalisé en 1968 par Yves MAIRE, habitant de Saulxures. Il constitue une synthèse de l’histoire vécue et de l’activité de la localité : étoiles (emblèmes de l’éternité) et chevrons emprunts aux armoiries de la famille seigneuriale de Mérigny, écusson de la Lorraine, épi de blé (évoquant l’abondance et la fertilité) et feuille de chêne (synonyme de force) rappelant l’agriculture et la forêt. Tant de vertus qui poussent à la créativité. « La concentration et la minutie demandées sont sollicités à leur insu », explique Laure GARNIER qui ajoute qu’il s’agit d’un travail très constructif pour les résidents de l’Accueil de jour et des « Petits Jardins », nouvelle unité pour personnes démentes et présentant des troubles du comportement, ouverte depuis octobre 2015. « Etre avec des enfants, ça fait du bien ! », confiait Maria CZOLNOWSKI. « Toutes ces couleurs et cette ambiance sont appréciables », assure Jeannine COTINAUT. Les enfants sont eux-aussi restés attentifs et concentrés jusqu’au bout, aux côtés de leurs coéquipiers. « C’est rigolo d’avoir  fait ça avec eux », déclarent Chelsy et Sélène. « Tu te rends compte, ma voisine avait 88 ans », s’étonne Lucien. « Moi, je trouve qu’ils ont bien travaillé », ajoute Kéryan.
Nous remercions donc Mme COTINAUT, Mme CZOLNOWSKI, Mme LAURENT, M. LEGENDRE, M. SIMONIN, Mme VAN DYCK, ainsi que Chelsy, Sélène, Lucien, Maïlyne, Kéryan, Inès, Mélina, Lana, Anaëlle, et Matthew.
La municipalité organisera une inauguration du blason avec tous ces participants, âgés de 5 à 88 ans. En matière d’art, il n’est jamais trop tôt… ni trop tard !

PostHeaderIcon Des gâteaux de Noël livrés à cheval !