PostHeaderIcon Fête du Souvenir

 

En cette fin d’été, Saulxures-lès-Vannes retraçait un événement historique qui a marqué les esprits : la rafle du 31 Août 1944. Monsieur Kaci, Maire du village, a rappelé en quoi la mémoire de ce terrible événement était importante. En effet, ce sont 58 hommes du village de 16 à 55 ans qui furent embarqués par les soldats allemands, en représailles d’une attaque commise par les maquisards quelques jours plus tôt, tuant deux sentinelles.
Roland Charuel, âgé aujourd’hui de 94 ans, ultime survivant à ce jour de cet épisode, reste fidèle à la cérémonie anniversaire, et se souvient encore… Au petit matin, tiré du lit par les soldats allemands, des coups de mitrailleuse abattent déjà un père de famille de trois enfants : c’est René Boulanger, qui cherchait à leur échapper. Puis, alignés contre un mur, revolver sur la joue, ils croient leur heure arriver. Finalement, c’est vers la prison Charles III qu’ils seront emmenés. « Demain, à l’aube, vous serez fusillés », lâche simplement un officier. Par miracle, les portes de la prison s’ouvrent le lendemain matin. Nos prisonniers s’échappent, et rentrent à pied jusqu’à leur village natal. Ils arriveront à presque minuit.
Voilà pourquoi chaque année, élus, portes-drapeaux, et Saulxurois se retrouvent lors de la commémoration de cette journée, bercée de cruauté, de peur, de tristesse, mais aussi d’espoir de paix et de liberté. N’oublions jamais …

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.